Parcours voix musique visuel
EHPAD du Grand Lemps

Autour de l’écriture d’une nouvelle création spectacle adolescent/adulte, Le Fil Noir, d’après un conte inuit, la compagnie s’est associée au Service Culture du Territoire Bièvre Est pour un parcours recherche avec le public de l’EHPAD du Grand Lemps.

– Projet de création 2022 –

Un parcours de quatre rencontres ont permis aux artistes d’explorer des pistes de questionnements de création.

Rencontre 1 : Comment entrer en résonance avec une mémoire par le sonore ?

Avec des objets bruiteurs, la voix, l’outil MAO, les microcontacts et enceintes en multidiffusion, les artistes ont rencontré les mémoires du public de l’EHPAD. En petites jauges de 5 personnes, pendant 20 minutes, il s’agissait de puiser dans les bruits quotidiens, la voix, la musique, de transformer ces matières en direct, d’en extraire une traversée sonore qui permette l’introspection et fasse appel à la mémoire de chacun.e.

« Quand vous avez commencé – le massage sonore -, je me suis vue, j’étais petite fille devant la maison. Il y a les prés devant la maison, je traverse pour aller à l’école, il y a du vent. Il y a ma mère, elle n’est plus là maintenant, je dois avoir 10-12 ans. Je me souviens, c’est bizarre, aujourd’hui j’ai combien déjà 70 ans ? Bah je ne sais plus quel âge j’ai mais je me souviens d’hier. Ça fait du bien de se retrouver petite fille ! »

Andrée, 85 ans

Rencontre 2 : Comment initier une écriture artistique dans un espace non dédié ?

Dans le réfectoire de l’EHPAD, bousculer les habitudes, transformer le lieu de vie en espace d’expérience artistique, installer voix, musique, visuel pour une performance avec le geste dessiné en direct. Pendant 45 mn, donner le récit, construire en performance, un univers sonore et musical en direct et permettre à la voix parlée chantée de raconter.

Un temps d’échange avec le public pour entendre les points de vue, les éléments de question, etc.

Vivre une traversée inoubliable de l’histoire
superlevure ehpad culture création

Rencontre 3 : Comment faire jaillir une esthétique qui porte un autre regard sur l’histoire ?

A partir de différents motifs du récit, sur une grande feuille noire, le public a été invité à explorer la création d’un collage artistique. Chercher dans les magazines, les journaux ; à partir des matières à disposition, tissus, objets, etc. faire naître une œuvre plastique. Pour l’adulte qui pratique c’est une question de rencontre avec son propre imaginaire, une question de surgissement avec lesquels ils-elles (re)composent.

Utiliser les ciseaux, le pinceau et la colle, écouter son geste artistique … retrouver des gestes précis, coller, découper et réunir des éléments différents pour faire sens. Explorer les pistes de nouveaux personnages, de possibles paysages, de compositions étranges, se laisser libre, s’autoriser à décaler la réalité des images … Les collages déploient les gammes d’un univers onirique personnel et foisonnant particulièrement inspirant pour le public et les artistes.

Rencontre 4 : La restitution publique pour porter un autre regard sur le récit

Pensées comme des tableaux, avec cadre, vernis, les créations collage ont ensuite été exposées sur les murs du réfectoire. Ces œuvres, photographiées et travaillées en montage vidéo par les artistes, ont permis de scénographier la performance voix musique visuel.
Le public de l’EHPAD s’est à nouveau immergé dans le récit, la musique, mais cette fois, c’est l’écriture visuelle réalisée en atelier qui a été support.

Au cœur d’un établissement, ce fut une invitation à vivre une traversée inoubliable de l’histoire, une mise à l’honneur en vidéo projection grand format des œuvres picturales, une valorisation pertinente de la créativité de chacun.e et une nourriture recherche pour les artistes qui ont pu décaler d’une autre façon le conte exploré.

superlevure ehpad culture création

Collège Jacques Brel – POETIC 2020

En lien avec l’écriture poétique voix musique visuel, un parcours avec les élèves du collège J. Brel de Beaurepaire, intitulé POETIC 2020

Bibliothèques EBER – Cache-cache dans le décor

Parcours d’écriture visuelle autour de l’univers de l’illustrateur Vincent Godeau, dans le réseau des bibliothèques EBER

Parcours maternelles – Décines et Bourgoin

Retour sur des parcours de création autour du Monde était une île en maternelle, à Décines et Bourgoin-Jallieu.

Parcours ESMPI – CH Lucien Hussel à Vienne

Sur la saison 2021/22, Superlevure s’est associée à l’ESMPI et au CH Hussel de Vienne, autour du projet d’écriture intitulé La Chambre d’Alice.

Crèche La Goélette – Parcours voix musique visuel

Parcours création voix musique visuel autour du spectacle « Le monde était une île », en association avec La Belle Électrique

Collège Jacques Brel – Projet ARTY

Autour de la recherche création du Fil noir, la compagnie a exploré le récit avec des élèves volontaires de 4ème, pour une vidéo ARTY.

Collège Frédéric Mistral

Pour un troisième volet Dame Culture du Collège Mistral de Saint-Maurice-l’Exil (38), l’équipe enseignante a souhaité travailler avec Superlevure, autour du Fil Noir.

ALPA – Regarder ma vie d’une autre façon

Sur la saison 2021/22, les artistes Superlevure ont continué à rencontrer les publics adultes en réinsertion sociale de l’ALPA Bourgoin-Jallieu.

SAJ de Saint-Maurice-l’Exil – Le Fil Noir

Retour sur un parcours de création autour du Fil Noir, avec un public porteur de handicap au sein du SAJ de Saint-Maurice-l’Exil.

ALPA Bourgoin Jallieu – Parcours performance réinsertion

Parcours performance réinsertion pour mettre en scène une écriture musicale, poétique et visuelle, autour de la vie des habitant.es

MENU